14/03/2012

My Morning Jacket

My+Morning+Jacket+mymorningjacketonebigholiday.jpg

Cette chanson mérite un post pour elle toute seule.

Have a nice day! :)

ID


08:30 Écrit par ID dans Musique | Commentaires (2) | Tags : my morning jacket, dondante |  Facebook | | |

13/03/2012

Howler

20120113_howler1_33.jpg

Une petite voix d'aristo du caniveau peut-être? Certes, mais c'est bon! Écoutez ça (n'oubliez pas le casque et vous savez quoi...)


Ces 5 'Djeuns' nous viennent directement de Minneapolis. Rapatrions Brendon et Brenda illico dans leur ville natale, ils sont là et je parie mon ptit doigt droit qu'ils n'en profitent même pas! (soupir)

Sur la plupart des blogs qui parlent d'eux, on vous dira que leur style musical est quasiment identique à celui des Stokes, voir, qu'ils les copient... Perso, à leur place, j'en serais flatée car faut quand même y aller. Pour ma part, mon esprit de contradiction me fera plutôt dire qu'ils me font penser aux Ramones, mais la question n'est pas là!

En attendant, très chers vous tous, ils ont été nommés troisième meilleur groupe de 2011 chez l’éminent label briton Rough Trade. C'est pas chic ça? Je dois avouer que je ne vois pas dans ce groupe une grande originalité, mais des 'garage band' on en veut toujours plus. Surtout depuis tout à l'heure, car je suis tombée sur un article ou l'on disait que le Rock&Roll allait disparaître et allait laisser place à la musique classique... "Heum pardon? Journaliste de pacotille va! On aime le classique, et je suis bien placée pour le dire, mais toi, t'as fumé un truc louche!"

Allé, un ptit dernier dans les oreilles, et n'hésitez pas à acheter leur dernier album America Give Up, ça ne fera qu'enrichire votre bibliothèque Itunes de musique positive.

ID



20:09 Écrit par ID dans Musique | Commentaires (0) | Tags : howler, america give up |  Facebook | | |

09/03/2012

AIR Amour Imagination Rêve

028125c6c81e0a5a113dde05e286610020080705104648.jpg

Deux génies que l'on ne devrait plus présenter, mais vu la sortie de leur dernier bijou, il me doit de rafraîchir les mémoires. 

Un lieu noble pour la rencontre de ces virtuoses de la musique, Versailles... C'est à l'école, que la fusion s'est créée entre Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin. En 1980, ils forment un premier groupe qu'ils appèlent Orange, et qui, malheureusement, ne laissera aucune trace discographique de son existence. Ils entreprennent leurs études, JB de mathématique et Nicolas d'architecture, et s'éloignent de la musique jusqu'en 1995, ou ils formeront AIR. (YESSSS!!) Leur électro-pop fantasmagorique bouleverse la scène internationale, les Français eux, ne réalisent pas encore très bien se qu'il se passe, et mettront quelques années avant de se réveiller... 

A deux pas de la musique d'ascenseur, ils en sont à dix mille lieus... Les groupes ayant tenté de les copier sont tous tombés dans le panneau. Bha oui, nos charmants cosmonautes font preuve d'une précision chirurgicale inégalable quand il s'agit de musique.

Moon safari, leur premier album, remportera un succès mondial. Leur carrière est une succession de bonnes rencontres, aux bons moments, aux bons endroits. JB: "par exemple pour Virgin Suicides, c'est une histoire de dingue. Nous sommes allés voir Mike Mills à Los Angeles, car nous aimions ses photos et nous souhaitions travailler avec lui pour nos vidéos. Nous avons donc été présentés à son associé, Roman Coppola, qui a récupéré notre disque dans la foulée. Il l'a fait écouter à sa soeur Sofia qui, elle-même, a voulu travailler avec nous. Ca a donné Virgin Suicides, Lost in translation, Marie-Antoinette..." J'adore ce genre d'histoires!


Ce qui est également intéressant à savoir les concernant, c'est d'où vient leur passion pour l'espace. Et bien c'est très simple, étant tous les deux nés en 1969, peu de temps après que l'homme ai marché sur la lune, ils pensaient qu'en 2000, on aurait des rayons lasers et qu'on prendrait l'avion pour mars "comme on va à Brest". Plus le temps passait, plus 2000 approchait, et plus leurs rêves d'enfants se heurtaient à la réalité des faits. Toute leur discographie témoigne de ce désir de s'échapper dans une autre dimension, de prolonger cet énorme espoir qu'ils nourrissaient depuis tout petits.

Venons-en à leur dernier album. Le voyage dans la Lune s'applique à l'oeuvre cinématographique de George Méliès datant de 1902. C'est une mise en scéne muette, de style science fiction, qui illustre un voyage aller-retour sur la ...?! Lune, oui! Nicolas: "On connaissait le film sans le connaître. On était plus familiers avec le travail de cinéastes et publicitaires s’étant inspirés de Méliès, comme Terry Gilliam. C’était un peu poussiéreux comme cinéma pour nous, le genre qu’on regarde pour se cultiver plutôt que par intérêt. La couleur nous a donné un nouvel angle d’appréciation, et on voulait que notre musique fasse de même. On voulait quelque chose de très émotionnel et artisanal, mais qui ne soit pas désuet et obsolète dans quinze ans."



Dans cet album, les deux commandants de bord du vaisseau Air savent de quoi ils parlent et nagent comme deux poissons dans l'eau. Qui l'aurait mieux fait? 

Ecoutez et savourez...

ID

07/03/2012

La (Rnaque) Del Rey

LANA-DEL-REY-BEFORE-AFTER-PLASTIC-SURGERY.png

Me voilà bien rentrée du Sri Lanka, avec une super patate et plein de bons albums à vous faire (re)découvrir... J'ai décidé de commencer par le moins bon, Born to Die, de notre tragique Lana... (Est ce vraiment une surprise?) Ce pourquoi, je ne m'attarderai pas trop sur le sujet. Mais quand même, tout ce foin qu'on a fait autour d'elle mérite qu'on en parle un peu.

On ne peut pas dire que c'est l'envie qui m'a amenée à découvrir son premier album (loin de là), mais bien ma curiosité. Pourquoi, pourquoi, pourquoi, on nage dans les "Pourquoi"! En juillet, on se réveille avec une oreille qui nous fait: "Et! Mais c'est qui, c'est quoi?!". Sur le moment on se dit; "d'où vient cette extraterrestre qui envoi la purée avec Video Games?" (Sisi, vous vous l'êtes dit!) On l'écoute une fois, deux fois,... on la connaît presque par coeur, on va sur Youtube pour voir ce qu'elle nous a mijoté d'autre et là, "BaM", la descente aux enfers, on tombe sur un live... Est ce une boutade? L'a-t-on droguée? Désolée Lana, mais t'es vraiment super nulle en live! 

Ensuite, Born to Die est sorti, la vidéo aussi, et je m'entends encore dire tout haut après ces 4,45 minutes : TOO MUCH! C'est définitivement pas mon truc, mais ça, ce n'est qu'une question de goûts! Les arrangements sont excellents, et ça, on ne peux pas dire le contraire. C'est trop! Trop tout, ou peut-être pas assez?!

Venons en à l'album... Il plaira certainement à beaucoup de foyers et sera classé entre le disque d'Adele et Christina Aguilera, mais moi, je me suis ennuyée. Une chanson a retenu mon attention, pour le reste, c'est fade, tout se ressemble, c'est plat.

Voici celle que j'ai appréciée: "Two, three, four; Kiss me hard before you go..." 

 

Y'a rien à faire, le personnage qu'elle s'est créé est original, son univers est bien construit, et pourquoi pas en fin de compte, mais ses performances vocales me donnent des nausées...

 

Oups!

 

ID

19/02/2012

Cults

cults2.jpg

ENCORE!!! J'avoue; il m'aura fallu moins d'une semaine pour connaître leur album par coeur...

Bon alors ici, on arrive à New York (malgrè leur son plutôt Californien), sappé avec des fringues que même les plus grands designers ne savent pas encore qu'ils vont les dessiner, le ciel est bleu, il fait super froid (donc on a une mine d'enfer), on se dirige vers le MOMA et on a Cults dans les oreilles qui nous fait tirer un sourire spiralesquement interminable. (j'en oublie presque le masta bubblegum au cinnamon) Voilà ce que je m'imagine quand je les écoute, et c'est BON!


Revenons sur terre; la Candy voice de Madeline et les arrangements de Brian viennent bien de NYC, ils sont deux, ils sont décalés, ils sont canailles et sexy, ils ont sorti leur premier album en 2011 et marchent déjà main dans la main aux cotés des plus grands...

Moderne Doo-wop, Rock & Roll, ou Pop-Bubblegum, c'est vous qui voyez!


Voici une dernière petite ballade ravageuse des deux amants.

Filez acheter cet album si ce n'est pas déjà fait, et n'oubliez pas de sourire quand il sera au près de vos autres compagnons dans votre bibliothèque Itunes, ce n'est que du bonheur. :)

ID



09:30 Écrit par ID dans Musique | Commentaires (0) | Tags : cults, nyc, doo-wop, pop-bubblegum |  Facebook | | |