31 mars

68-1.jpg

Ce matin, je me suis réveillée avec un gros point d'intérogation qui flottait au dessus de ma tête qui me demandait; "Isa, t'as pas encore parlé de Blonde Redhead sur ton blog, POURQUOI?"

Un peu perdue face à cette question à laquelle je ne savais répondre, car il faut quand même savoir que John Frusciante et Blonde Redhead, c'est la high society de mon Itunes, le top sur mon "échelle de Kiffage", il me doit donc de vous en parler aujourd'hui!

Pour ceux qui ne le savent pas, c'est pas tout nouveau comme groupe, ils ont déjà une vingtaine d' années de carrière dans les dents! Rien que ça, oui oui! Pour faire assez bref sur la création de ce band, c'est en 1993, dans un restau italien à NYC, que ce beau petit monde s'est rencontré. Ils étaient 4 pour ensuite, n'être plus que trois; Les frères Pase (Italiens) et la discrète Kazu.

C'est Steve Shelley (batteur de Sonic Youth) qui produira leurs deux premiers albums, Blonde Redhead et La Mia Vita Violenta. D'emblée, Blonde Redhead est comparé à ce groupe. On ne peut pas dire que ce soit une grande surprise vu leurs goûts identiques pour l'expérimentation sonore...

Voici un extrait d'une chanson de La Mia Vita Violenta...


Ensuite, sortiront Fake Can Be Just As Good, In an Expression of the Inexpressible (Qui fait un bon gros clin d'oeil à Serge Gainsbourg, en l'occurence, sur la chanson Missile) et Melody of Certain Damaged Lemons. Juste après la sortie de ce dernier, Kazu sera victime d'une grave chute de cheval, elle en ressortira traumatisée et avec la mâchoire brisée. Misery is A Butterfly sortira en 2004, album plus underground ou les membres du groupe délaissent un peu la guitare pour laisser place au clavier et à la basse.

La patience paye et les trois Blonde Redheadiens s'attirent la reconnaissance de leurs pairs ce qui les amènera à faire la première partie des Foo Fighters (Miam) et des Red Hot Chili Peppers (Miam Miam). Ce petit coup de pouce leur aura permis de s'ouvrir à un public bien plus large, et ça se remarquera par la suite sur leurs albums (un rien plus pop).

Bien ou pas? A chacun son avis. Mais c'est indéniable, par la suite, ils nous concocteront de vrais petits bijoux comme l'album 23 ou Penny Sparkle.

Propre, décallé, tétanisant et à la fois rassurant, ce groupe me fascine. Certains chroniqueurs (je ne sortirai pas de nom, mais de très bons à mes yeux,..., jusqu'à aujourd'hui) se permettent de les comparer à du "Enya mal épicé"...

Je vous propose donc d'écouter les deux extraits qui ont le plus usés mes baffles et vous me direz si c'est mal épicé... :)



Ca ne s'apprécie pas avec du vin, mais avec du champagne!

EnJoY!

ID

rhyeopen1.png

No comment...

ID


 

21:57 Écrit par ID dans Musique | Commentaires (0) | Tags : rhye, open |  Facebook | | |

Andrew+Bird+bird.jpg

Aujourd'hui, dans 'Une Chanson, un Post', je vous présente un extrait du 7ème album d'Andrew Bird. Léger et innocent, Break it Yourself est tout simplement divin! A découvrir...

Enjoy!

ID


17:51 Écrit par ID dans Musique | Commentaires (0) | Tags : andrew bird, break it yourself |  Facebook | | |

20 mars

09:30 Deer Tick

DeerTickPlusBus-thumb-550x365.jpg

Alors aujourd'hui, j'ai pour vous un groupe assez sympa que vous connaissez peut-être déjà depuis un bail, pour ma part, ça ne fait que quelques semaines qu'il a renconré les autres artistes de mes playlist! :)

Do you like rock, country, blues, grunge and cosmic experience?! Voici ce qu'il vous faut!


Je vous conseille de regarder cette vidéo, elle est assez amusante, surtout quand on sait que le chanteur y a laissé une cheville et le batteur ses 2 mains. (Foulée pour le premier et brullées pour le deuxième, no stress!) ;)

La voix de plantigrade enrhumé du chanteur John McCauley mêlée aux guitares mi-classic rock, mi-country alternative, de ses hommes de main, donne à cet ensemble une tenue rare et efficace
La voix de plantigrade enrhumé du chanteur John McCauley mêlée aux guitares mi-classic rock, mi-country alternative, de ses hommes de main, donne à cet ensemble une tenue rare et efficace
La voix de plantigrade enrhumé du chanteur John McCauley mêlée aux guitares mi-classic rock, mi-country alternative, de ses hommes de main, donne à cet ensemble une tenue rare et efficace

De ce que j'ai pu constater en écoutant leurs albums, c'est que Divine Providence (le petit dernier que vous venez d'écouter) est bien plus immature que les précédants. Heum Je sais, ce n'est pas logique, et je vous assure que j'ai essayé de trouver une explication à ça, mais j'ai laissé tomber! Soit...

La "tique du cerf" est originaire de Rhode island et a été créée par John McCauley. Sa chemise à carreaux trouée, ses horribles lunettes, sa voix cassée comme si il avait un rhume depuis la naissance, le mélange de ces guitares folks et classiques, tout ça mélangé me donne des frissons.

Voyez par vous même ce que ça donnait il y a quelques années... On est pas bien dans ce vanne à parcourir les routes de la cote est?

ENJOY

ID


09:30 Écrit par ID dans Musique | Commentaires (0) | Tags : john mccauley, deer tick, divine providence |  Facebook | | |

19 mars

09:30 The Kills

the+kills+smoking+duo1.jpg

Hello There!

Cette semaine, je vous ai concocté un petit programme, qui je l'espère, vous donnera envie de sortir vos cuirasses!

Commençons avec du lourd, du très très lourd, The Kills!


Alors ça, c'est typiquement le genre d'histoire que j'adore! En quelques mots, nous voilà en 2000 à Londres. Alison Mosshart, originaire de Floride, se rend avec les autres membres de son groupe punk en angleterre pour une une tournée. Par hasard, le ténébreux Jamie Hince, qui lui joue dans un groupe de rock anglais, propose aux américains de les héberger. Alison et Jamie passent la nuit à refaire le monde. Elle lui fait part de son envie d'écrire par elle-même, qu'elle ne veut plus être cantonnée à chanter les textes d'autres personnes. Lui ressent les mêmes envies. Quelques mois passent, le temps de terminer leurs projets en cours et pendant ce temps, ils restent en contacte et s'envoient continuellement des bandes sons écrites par leurs soins. Et je vous laisse imaginer la suite...? Alison quitte son groupe et sa Floride pour débarquer à Londres au près de Jamie, et là, un nouveau né; The Kills! (Yessss)

Le duo en est actuellement à son 4ème album avec Blood Pressures, qui est plus accessible que les précédants. On pourrait dire que d'une certaine façon, il est plus carré, moins brouillon. On aime l'ordre ou pas, moi, je préfère ce qui est décoiffé et ce qui sent la bière plutôt que la vodka pomme... On parie que Kate Moss est passée par là?! BINGO!


Un groupe excellent qu'on met dans le même panier que les White Stripes. Ca a déjà pas mal de bouteille, et ça se mange sans fin...

ID